Mot-clé: géovisualisation

Figure 3. « Objet du changement » et représentation du temps : structure de différenciation entre les sites.

Le web constitue un des vecteurs privilégiés de diffusion et de banalisation des représentations cartographiques. Le support numérique offre des possibilités d’animation et d’interactivité qui sont intégrées à la conception de ces représentations cartographiques, comme elles le sont dans la production de l’ensemble du contenu destiné au web…

Lire la suite

La neuvième édition du concours Géovisualisation et cartographies dynamiques (30 septembre-2 octobre 2016) a connu un beau succès avec 13 applications exposées au public et lors des mini-conférences du salon de la géomatique du festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges. Lors de cette édition, les jeunes générations ont été très présentes…

Lire la suite
Figure 1. Copie écran de l’interface TimeLineEDB.

D’après le dernier Baromètre du Numérique (Arcep, 2016), près de deux Français sur trois possèdent un smartphone, et parmi eux, une forte part l’utilise fréquemment pour « chercher un restaurant, un bar, un musée ou un magasin à partir d’une application [où ils sont géolocalisés] ». Les principaux systèmes d’exploitation mobiles (Apple iOS et Google Android), après accord de l’utilisateur, collectent de manière systématique un historique des localisations enregistrées sur le smartphone…

Lire la suite

L’objectif de cette petite application est de géovisualiser de manière simple les effets du choix d’une méthode de détermination des bornes de classes d’une carte en plage de couleurs, ou choroplèthe, sur la carte produite. Pour cela, on utilise une page HTML interactive, où la carte se redessine automatiquement en fonction des choix effectués par l’utilisateur.

Lire la suite